Sat, Jun 15 | Cenon

Eco-psychologie : stage découverte du Travail Qui Relie

Voyage collectif en écologie profonde par le Travail Qui Relie. Les activités se dérouleront dans un lieu de méditation ainsi que dans le parc Palmer à Cenon.
Les inscriptions sont closes

Heure et lieu

Jun 15, 2019, 9:00 AM – Jun 16, 2019, 5:00 PM
Cenon, Impasse Toubart, 33150 Cenon, France

À propos de l'évènement

 Voyage collectif en écologie profonde par le Travail Qui Relie

Damien et Julien vous proposent durant ces deux jours de : 🌎 Trouver un espace d'accueil bienveillant pour nos émotions vis-à-vis du monde et du vivant 🌍 Expérimenter de nouvelles pratiques de reliance à soi, aux autres et aux autres qu’humains 🌍 Cultiver le changement de regard qui éveille l'énergie et l'engagement créatif vers un Changement de Cap

Ce voyage se fera au travers de cercles de parole, méditations guidées, jeux relationnels, éveil corporel et sensoriel, temps artistiques, reconnexion profonde à la Nature, apports théoriques, ...

Les activités se dérouleront dans un lieu de méditation ainsi que dans le parc Palmer à Cenon.

〰️〰️〰️〰️〰️〰️〰️〰️ 🧬 Qu'est-ce que le Travail qui Relie  ?

Ce travail initié par Joanna Macy et enrichi pendant 40 ans propose de se relier aux sentiments que nous éprouvons vis-à-vis de l’état du monde, notamment de la destruction du vivant, et de ses causes.

En accueillant et facilitant l’expression de l’impuissance, de la peine, de la peur ou de la colère, tout comme de la joie, de la gratitude ou de l’émerveillement, nous pouvons interagir de manière plus authentique, nous reconnaître mutuellement comme concernés, affectés, et parler de cœurs à cœurs sans masques. Cette conscience partagée et les changements de regards proposés participent à nourrir notre énergie et notre détermination à agir pour le Changement de Cap.

L'essentiel du travail est de contacter ce qui est déjà en soi : ces ressources que nous avons oubliées du fait de la rupture de nos liens intimes avec nos ressentis et notre capacité d'attention, avec la force d'un collectif bienveillant et enfin avec la beauté et l'intelligence du vivant et de la Terre.

Les pratiques et exercices proposés s’appuient sur la reformulation et le partage de nos perceptions, croyances et ressentis via des cercles de parole et échanges en petits groupes, sur des méditations guidées, jeux créatifs, éveil corporel et sensoriel, moments de reliance par le chant ou la danse, techniques de communication profonde avec la Nature, apports théoriques, ...

Une part importante du processus est consacrée à des rituels simples qui permettent de ressentir et de s’approprier comment cultiver l’espérance en mouvement grâce à des actions concrètes mobilisables au quotidien. Le Travail Qui Relie prend ses racines dans la psychologie, le militantisme, le bouddhisme tibétain, la théorie des systèmes et l’écologie profonde. Joanna Macy, philosophe des sciences, a parcouru le monde depuis plusieurs décennies à la rencontre des peuples et groupes militants pour les droits des humains et non-humains, facilitant ou participant à leurs cercles, actions, pratiques et rituels.

〰️〰️〰️〰️〰️〰️〰️〰️ 🗓 Les dates et horaires - samedi 15/06, accueil à 9h et fin à 22h (2 repas) - dimanche 16/06, accueil à 9h30 et fin à 17h (1 repas)

🧰 Le matériel à prévoir - vos repas (3 en tout) à déguster sur place ensemble - cahier et stylo pour vos prises de notes - gourde ou thermos - bonnes chaussures de marche - une montre ou de quoi avoir l’heure - vêtements de pluie selon météo

🏡 Le lieu 10 rue Toubart à Cenon (tramway A arrêt Cenon Gare, à 10 minutes de la place Stalingrad) pour les pratiques en intérieur et dans le parc Palmer pour les pratiques en extérieur

💶 Le prix Ce stage se déroulera en participation libre et consciente ; des arrhes de 30 euros seront demandés à la réservation

〰️〰️〰️〰️〰️〰️〰️〰️ 📩 La participation libre et consciente

La participation consciente propose et ouvre une voie de questionnements dans notre rapport à l’argent et notre façon d’échanger nos richesses, à ce que nous sommes chacun prêts à donner... et à recevoir.   Dans une société où sont présentes de fortes inégalités de revenus, elle permet la solidarité entre les participants-es et une responsabilisation collective. Ce processus repose sur la confiance qu’une forme d’autorégulation va s’instaurer pour obtenir un montant global et des contributions qui soient justes pour toutes les parties. Il s’agit de la somme en euros que vous souhaitez ou pouvez donner à la fin du stage pour ce que vous avez vécu. Aucun prix ne sera donc exigé ou proposé. Chacun évalue la somme qu’il-elle souhaite donner en fonction de 4 paramètres  : - Ses propres revenus et sa situation financière - Ce qu’il-elle souhaite rétribuer pour ce qu’il-elle a reçu, la qualité du stage - Le prix couramment pratiqué pour ce type de stage. Ce point demande à ce que les participant‑e‑s se renseignent avant le stage - Le degré de soutien qu’il-elle veut apporter aux intervenants pour ce type de projet ou dans leurs activités. La remise se fait à la fin de l’expérience sous enveloppe à votre nom, sans justification du don réalisé. Seuls les animateurs connaîtront l'identité de chaque enveloppe. Le non-anonymat est une manière pour que chacun-e assume pleinement son choix, une manière de parler en « je ». Pour nourrir la réflexion collective, le montant total récolté, la moyenne, et l’écart entre la plus haute et la plus basse contribution, seront annoncés en fin d’atelier sans dévoiler les contributions individuelles. Le processus fait l’objet d’un temps de partage en début et fin d’expérience. 

Les inscriptions sont closes

Partager cet évènement

Où nous retrouver

Vous pouvez nous lire sur le blog,
discuter avec nous dans notre groupe Facebook, nous rencontrer (par mail ou en vrai !), vous inscrire là à droite pour suivre nos actions et actualités.

Nous intervenons principalement dans le Sud-Ouest et la Bretagne et nous pouvons nous déplacer… mais lentement !

  • Page Facebook d’Écologie Profonde
S'abonner à notre courrier

©2019-2021 par Ecologie Profonde. Créé avec Wix.com